Claude Lévêque au Musée Soulages …

Posté dans : MUSÉES - FONDATIONS | 0

Dixit Claude Lévêque ….

"Je pense que l'art contemporain peut provoquer un espace différent de redécouverte des choses, indépendant des obligations de consommation dictées par des médias avilissants, des politiciens corrompus et des marchands de jeux, de pavillons ou de bagnoles".
Claude Lévêque, cité par Eric Troncy dans Claude Lévêque, 2001, Hazan.

« Je suis devenu un artiste de variété identifié au passé punk qui me colle à la peau. », raconte-t-il. Son activité au quotidien n’a pourtant rien de punk selon lui. Il élabore ses projets à partir de repérages codifiés, de décryptages de plans et de synthèses de notes. « J’ai beaucoup de plaisir à placer les visiteurs en embuscade dans des lieux, explique l’artiste, tout en brouillant les pistes avec mes effets spéciaux standards ».

« Je navigue au milieu du monde de l’art tout en restant indépendant », poursuit-il, confiant se plier aux protocoles de la société lors des vernissages, mais n’en gardant pas moins un esprit critique. « Je ne pense pas qu’on puisse être social, politique ou moral. Si ça se dit d’un artiste, c’est que c’est déjà foutu. Je n’aime pas le climat délétère de la France, je vais ressortir mes badges no futur ! Lance-t-il, avant de poursuivre : par goût de la perversion, seul le soir dans ma chambre à 15 ans, je punaisais en biais des posters des Rolling Stones en jurant de ne jamais faire les choses normalement ». Pari tenu.

Laisser un commentaire